Qui coulera le projet insensé de tramway?

Michel-Claude Demers
Québec
POINT DE VUE / En réaction au Point de vue «Tramway: la CAQ à côté de la traque» de Sol Zanetti et Catherine Dorion paru le 13 août

Je réside à Québec depuis plus de 30 ans. Je ne sais pas si c’est la CAQ ou la pandémie ou la récession qui coulera ce projet insensé de tramway (pour remplacer les Métrobus), mais il faudrait bien que quelqu’un y travaille. 

LIRE AUSSI : La lettre «Tramway: la CAQ à côté de la traque» de Sol Zanetti et Catherine Dorion

Tous les jours où je marche sur René-Lévesque et je croise (bien immobile dans une des voies permises) soit un camion de déménagement, un camion de Postes Canada ou un autre livreur, en plus évidemment d’un camion de déménagement (ou deux). Je n’arrive pas à croire qu’on va volontairement rétrécir ce magnifique boulevard pour le ramener à une seule voie dans chaque sens, avec en prime un terre-plein surélevé qui bloquera de nombreuses intersections. Comble de bonheur, évidemment, on coupera des arbres sains et centenaires pour faire pousser une toile d’araignée en métal (pour l’alimentation électrique de la chose selon une technologie digne de 1950).

Et je m’imagine le bordel inévitable les jours du ramassage des ordures et de la récupération, deux camions différents qui avancent à pas de tortue au fur et à mesure de leur cueillette. Sans parler évidemment de l’hiver alors que la neige tombée sur la plate-forme du tramway et la neige du trottoir se retrouvera poussée dans les deux cas dans la seule voie carrossable. Au final, ce qui se dessine sera un bazar spectaculaire que nous aurons financé à même les impôts de tous les Canadiens et de tous les Québécois. De quoi se faire haïr par tous nos concitoyens pendant longtemps!