Quel destin pour l’îlot Saint-Vincent-de-Paul?

Il ne serait pas exagéré de nommer l’îlot Saint-Vincent-de-Paul comme étant le deuxième champ de bataille à Québec. Sujet de poursuites, de controverses et de débats multiples depuis des lunes.

Le projet d’immeuble de dix étages présentait une offre dont une partie était consacrée à l’hôtellerie et l’autre à des logements, selon le promoteur, apprenait-on le16 mai 2014. Puis vint ensuite l’idée d’un parc urbain, est-ce le début d’une litanie? Le temps passe, la déception sociale prend des rides au même rythme de voir un projet se réaliser sur ce terrain très prisé. Peut-on faire écho aux exigences? Nous comprenons qu’il y avait plusieurs intervenants autour de la table, JARO, la Ville de Québec et le ministère de la Culture, où chacun, dans sa lenteur respective, avait une importante brique à déposer. Il me semble que ce dossier, suspendu hors du temps, a tout de l’éternité. Connaîtra-t-il un destin favorable avant la fin du monde?

Michel Beaumont, Québec