QS et l’hameçonnage

Passé maître dans cette technique appliquée au Parti québécois lors des discussions sur la convergence des forces indépendantistes, Québec solidaire vient de l’appliquer à de nombreux électeurs qui l’ont suivi il y a à peine six mois parce que le parti défendait le compromis Bouchard-­Taylor.

L’appât à l’hameçon était bien en vue et la proie vite dévorée samedi dernier. Le projet de l’indépendance du Québec que le parti défend serait-il aussi un appât?

Richard Gagné, Sainte-Pétronille