Les auteurs offrent leur soutien au projet de transport en commun structurant à Québec comprenant la mise en service d’un tramway et d’une meilleure desserte des banlieues.

Projet de transport structurant: mobilité, attractivité, prospérité

Dans la région de Québec, plus d’une personne sur dix travaille dans le domaine que nous représentons, celui de l’assurance. Notre industrie emploie ici 22 000 personnes et verse chaque année près de 2,5 milliards de dollars en salaire dans la région.

Nos entreprises connaissent une forte croissance. Un élan qui vient avec sa part de défis, dont le plus important, celui d’attirer une main-d’œuvre de qualité. Nous y investissons des efforts considérables : partenariats avec des établissements d’enseignement, conditions de travail hautement concurrentielles, aménagement de lieux de travail attrayants.

Nous avons compris que la qualité de vie de nos employés est un élément central, dont nous ne possédons toutefois pas toutes les clés.

Force est d’admettre que la mobilité devient un enjeu régional préoccupant. Les déplacements sont un peu plus difficiles chaque année. Nos employés passent de plus en plus de temps dans leur voiture et un bassin important d’employés potentiels est mal desservi par le réseau de transport en commun actuel. Cette situation, jumelée à une rareté grandissante des espaces de stationnement, est peu propice à favoriser le recrutement. Le statu quo n’est pas une solution.

C’est pourquoi nous offrons notre soutien au projet de transport en commun structurant à Québec comprenant la mise en service d’un tramway et d’une meilleure desserte des banlieues. Dans le même esprit, nous nous réjouissons des investissements annoncés récemment en matière de transport en commun à Lévis et particulièrement en regard des montants alloués aux études pour une meilleure interconnexion entre les deux rives.

Il ne fait aucun doute pour nous qu’au-delà de considérations politiques et environnementales, un réseau de transport en commun performant est d’abord et avant tout un puissant outil de développement économique.

Nous sommes des gens de chiffres, des gens de résultats. L’équation est simple : une plus grande mobilité amène une meilleure attractivité, un élément essentiel à la prospérité.

Et cette prospérité n’est pas que celle de notre industrie. C’est celle de tous nos fournisseurs dans les secteurs de la construction, des technologies de l’information et des services aux entreprises. C’est surtout celle de toute notre communauté.

Un transport collectif efficace est essentiel à la croissance d’une économie moderne.

Jean-François Chalifoux, président-directeur général, SSQ Assurance

Yvon Charest, président et chef de la direction, iA Groupe financier

Gregory Chrispin, premier vice-président Gestion de patrimoine et Assurance de personnes, Mouvement Desjardins, président et chef de l’exploitation, Desjardins Sécurité financière

Jean St-Gelais, président du conseil et chef de la direction, La Capitale assurance et services financiers

Les auteurs sont à la tête des quatre plus importants sièges sociaux du secteur de l’assurance de la région de Québec. Ils se prononcent en faveur d’un projet de transport en commun structurant, un incontournable pour soutenir la croissance de leur industrie.