Pourquoi Van Gogh?

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Soleil
Nous avons tous une idée sur ce peintre, il est considéré un génie par une grande majorité. On dit souvent que le génie côtoie la folie. Vincent Van Gogh n’était pas fou. S’il avait vécu aujourd’hui, il serait traité avec de très efficaces médicaments sans trop d’effets secondaires.

Pourquoi est-il le peintre le plus riche au monde à titre posthume? Van Gogh travaillait sans relâche, il a produit plus de 2000 toiles et dessins en seulement dix ans. Inspiré par des estampes japonaises, le fruit de son travail aboutit à des chefs-d’œuvre. Sa vie fut un parcours parsemé d’embûches. La pauvreté lui colla à la peau toute sa vie.

Mais son plus grand ennemi était son angoisse, qui finit par le consumer. Son histoire pourrait ressembler à celle de plusieurs peintres qui vivent dans l’anonymat, car l’art est souvent l’enfant pauvre de nos sociétés avides d’or et non d’art. Certains sont en droit de se poser la question pourquoi Vincent Van Gogh est l’un des impressionnistes les plus célèbres de notre époque? Il n’y a pas une réponse à cette question, il y en a plusieurs : que ce soit la moisson en Provence, champ de blé avec gerbes et moissonneur, iris et surtout la nuit étoilée. Si vous passez près du Centre des congrès de Québec avant le 14 septembre, je vous suggère avec enthousiasme et passion d’aller voir l’exposition Imagine Van Gogh. Ce fut mon coup de cœur de l’été 2020.

Michel Houle

Québec

+

UN MINISTRE À LA HAUTEUR DE LA TÂCHE

Le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge a dévoilé à la population avec succès son plan pour la rentrée scolaire.

Il l’a fait de manière méthodique, en pleine possession de son dossier, répondant aux questions sans hésitation et avec contenu.

Malgré les pressions depuis quelques semaines pour qu’il dévoile son plan, il a pris le temps de bien consulter et de réfléchir avec son équipe ministérielle pour y arriver.

Cela contraste avec ce que le gouvernement Legault nous a souvent habitués, préférant la vitesse à la réflexion.

Chapeau monsieur le ministre, les sceptiques ont été confondus.

Richard Gagné

Sainte-Pétronille