Rémy Normand

Pourquoi Le Gendre et non Lebourgneuf

Réaction au Point de vue «Pourquoi Le Gendre et non Lebourgneuf?» de Jean-François Parent paru le 21 mars 2018

Le projet de réseau structurant de transport en commun présenté le 16 mars dernier propose notamment un trajet de 23 km de tramway reliant Charlesbourg à Le Gendre en passant par la colline Parlementaire, l’Université Laval et le boulevard Laurier. Ce trajet desservira les principaux générateurs de déplacement de la ville de Québec en plus d’intercepter les grands flux de déplacement. En effet, sur cet axe, on dénombre 53% des déplacements journaliers de la capitale.

L’ouest de la ville engendre à lui seul plus de 20 000 déplacements (environ 20% de tous les déplacements) à la pointe du matin selon l’Enquête Origine-Destination 2011. Voilà pourquoi le secteur Le Gendre a été considéré dans la desserte du tramway. Ce terminus incluant un Parc-O-Bus gratuit permettra d’offrir des options de mobilité aux citoyens des secteurs de Sainte-Foy Ouest, Cap-Rouge, Saint-Augustin-de-Desmaures, L’Ancienne-Lorette et Portneuf. En captant la congestion en amont, on contribuera à rendre plus fluide la circulation dans la ville et particulièrement au centre-ville.

Le secteur Lebourgneuf, un important centre d’activités, sera desservi notamment par des Métrobus sur des voies réservées (infrastructures dédiées). Le volume de déplacements provenant du secteur ne justifie pas l’implantation d’un tramway ou d’un trambus, car ces modes de transport sont trop capacitaires pour les besoins actuels et futurs de Lebourgneuf. En effet, on compte moins de 5% de part modale pour le transport en commun dans ce secteur. Même si cette part modale doublait ou triplait, le tramway et le trambus seraient encore trop capacitaires pour les besoins.

Avec le nouveau réseau structurant, Lebourgneuf sera desservi par un service à haute fréquence, rapide et régulier provenant des axes suivants:

  • Neuchâtel/Loretteville par les voies réservées sur le boulevard Robert-Bourassa
  • Saint-Roch et Vanier par les nouvelles voies réservées sur les boulevards Wilfrid-Hamel et Pierre-Bertrand
  • Beauport/D’Estimauville par les voies réservées du boulevard Lebourgneuf
  • Sainte-Foy par les voies réservées sur le boulevard Robert-Bourassa
  • Duberger par les voies réservées du boulevard Lebourgneuf

De plus, un important Parc-O-Bus (Bastien) offrira gratuitement 400 places de stationnement pour permettre aux citoyens du secteur de prendre le transport en commun à la suite d’un déplacement en automobile ou à vélo.

Le projet de réseau structurant s’appuie sur plusieurs années d’études et sur des données de circulation. Les choix s’appuient sur la logique du bon système au bon endroit et sur la notion de connectivité visant à offrir à nos clients des options attrayantes de déplacement.

En terminant, je vous invite à participer aux séances d’information/consultation que nous mènerons les 4, 5 et 7 avril prochain. Nous pourrons vous expliquer plus amplement le projet et répondre à vos questions. Les coordonnées de ces séances se trouvent dans le www.ville.quebec.qc.ca/reseaustructurant.

Rémy Normand, conseiller du district du Plateau
Président du Réseau de transport de la Capitale
Membre du comité exécutif de la Ville de Québec responsable des transports et du Plan de mobilité durable
Président du conseil d’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge