Le Roxham Road, dans l'État de New York, a vu bon nombre de migrants passer des États-Unis au Canada.

Pour une immigration ordonnée et planifiée

Le nombre de passages illégaux à la frontière est hors de contrôle. Depuis l’an dernier, plus de 20 000 demandeurs d’asile sont entrés clandestinement au Canada. Les autorités prévoient que jusqu’à 400 personnes par jour traverseront illégalement la frontière au Québec cet été. Malheureusement, Justin Trudeau échoue à prendre des mesures appropriées pour gérer la crise le long de notre frontière.

Le premier ministre ne fait que dépenser des millions de dollars de vos impôts pour des solutions temporaires qui ne règlent même pas les symptômes de la crise.

La situation est injuste pour toutes les familles qui ont utilisé des moyens légaux pour venir au Canada. Ces familles continuent d’attendre, alors que les réfugiés jouissent d’un traitement spécial du premier ministre. En effet, Justin Trudeau a décidé d’accorder la priorité au traitement de leurs demandes.

De vraies solutions existent à ce problème: le gouvernement pourrait combler les lacunes de l’Entente sur les tiers pays sûrs ou désigner toute la frontière canadienne comme point d’entrée officielle. Cependant, le premier ministre reste les mains dans les poches.

Les conservateurs du Canada se battent pour la sécurité et l’intégrité de notre système d’immigration. Notre caucus a demandé à la Chambre que le premier ministre dépose un plan sérieux pour régler la situation, mais les députés libéraux ont aveuglément voté contre la motion.

Vous pouvez compter sur les conservateurs du Canada pour demander des comptes à ce gouvernement irresponsable et le tenir responsable de ces actes.

Pierre Paul-Hus, député conservateur et critique de l’opposition en matière de Sécurité publique et de la Protection civile