Pont sur le Saguenay: c’est quoi l’idée?

Cher gouvernement caquiste, c’est quoi l’idée de faire saliver les Nord-Côtiers avec une possible étude de faisabilité pour la construction d’un pont sur le Saguenay?

Les élections sont seulement en 2022, c’est trop tôt pour les promesses électorales. Si, de part et d’autre du Saguenay, il y avait deux villes importantes comme Montréal et Toronto, ce serait justifié. «Let’s go!» On sortirait la dynamite pour construire un pont payant. J’ai quitté la Côte-Nord il y a 40 ans et, quand j’y retourne, mon premier plaisir est la traversée Baie-Ste-Catherine–Tadoussac. Avec un pont plusieurs kilomètres en amont, Tadoussac deviendrait un autre Val-Jalbert et perdrait tout son charme. Ce serait comme arriver à Percé sans son fameux rocher. Pas besoin de changer le slogan touristique de la Côte-Nord qui est «Entre nature et démesure». Ce projet est démesuré comme celui d’un tunnel à Québec. Pour faire sauver des millions $ aux Québécois en étude de faisabilité, M. Legault a juste à dire haut et fort : «Oubliez ça, nous venons d’investir 350 millions $ en traversiers neufs à Tadoussac, les priorités sont ailleurs : hôpitaux, éducation, hébergement et services aux personnes âgées».

Guy Sirois, Québec