Votez environnement

Nous sommes un groupe de citoyens et citoyennes préoccupés par l’environnement. Cet été, en vue de la campagne électorale, nous avons décidé de nous mobiliser et d’aller à la rencontre de nos concitoyens pour voir si d’autres partageaient nos valeurs. Nous avons parcouru les festivals, les marchés publics et les fêtes de quartier à Québec pour jaser environnement.

Et d’environnement on a jasé! Avec 1362 personnes pour être précis.

Nous l’avons constaté au fil de nos conversations (et les sondages le démontrent), les gens sont préoccupés par la qualité de notre environnement, de l’air, de l’eau, de notre avenir et de celui de nos enfants et futurs enfants. D’une rencontre à l’autre, nous avons bien compris que relever le défi des changements climatiques est une priorité. Que protéger les terres agricoles et la biodiversité, interdire les pesticides, miser sur les transports en commun, réduire l’utilisation du plastique sont pour beaucoup des incontournables. Et que le Québec DOIT faire plus, plus vite.

Dans la région, nous avons remarqué que la mobilité durable et la qualité de l’air font partie des dossiers chauds en environnement. Le réseau structurant de transport en commun, la conversion de l’autoroute Laurentienne en boulevard urbain, l’abandon du troisième lien et la réfection du Port de Québec font partie des enjeux prioritaires.

Des enjeux qui vont certainement influencer le choix des électeurs lundi.

À tous ceux et celles que nous avons rencontrés cet été, sachez que nous avons transmis votre message. Nous avons présenté à des candidat(e)s de chacun des partis (sauf la CAQ, où nous avons été reçus par un bénévole) les 8500 signatures contre l’agrandissement du Port de Québec, les quelque 1200 noms de ceux qui demandent la conversion de l’autoroute Laurentienne en boulevard urbain et la voix des 1362 citoyens de Québec qui demandent des mesures ambitieuses et concrètes pour protéger l’environnement.

À ceux et celles qui seront élus, peu importe votre allégeance politique, nous comptons sur vous pour faire de l’environnement une priorité.

Il nous reste maintenant à mettre en pratique l’ultime moyen de s’exprimer en démocratie : voter!

Jérémie Fuller, Lucie Bergeron, Danielle Collin, Daniel Raynault, Mireille Bonin, Yolaine Arsenault, Lorraine Therrien, Taschereau

Jean-Pierre Guay, Lise Dunningan, Louis-Hébert

Jacques Lachance, Montmorency