Guy A. Lepage à Tout le monde en parle, un berceau du cynisme populaire, selon l'auteur

Une tribune pour briser l'image publique

Ne vous «trumpez» pas, je ne supporte pas la cause politique de cette personne, mais qu'il se fasse insulter par l'animateur principal d'une émission de Radio-Canada parce qu'il refuse de risquer de s'y faire lyncher, je ne le prends pas.
Tout le monde en parle, c'est une tribune pour briser l'image publique des hommes et des femmes qui s'engagent dans le développement de notre société, qui mettent toutes leurs forces au développement de notre bien-être collectif, c'est une tribune qui exploite la crédulité populaire au profit de l'aura individuelle de quelques personnes. Et c'est notre société d'État de communication qui porte cette émission, qui exploite sans vergogne une cote d'écoute populaire insensible aux dommages qu'elle occasionne. C'est de la télévision poubelle!
Je suis d'accord avec Maxime Bernier, la télévision d'État n'a pas à collectionner les honneurs populaires, elle est là pour s'assurer que dans le spectre général de la communication, toutes les informations soient disponibles à la population de la façon la plus neutre possible. Et le politique doit s'assurer de son financement en relation avec la réalisation de cette mission. Haro sur Tout le monde en parle. 
Jean-Pierre Delwasse, Saint-Malachie