Kathy Baig est la présidente de l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Une nouvelle ère pour l’Ordre des ingénieurs du Québec

POINT DE VUE / Un long chemin a été parcouru par l’Ordre des ingénieurs du Québec depuis 2016. En levant la mise sous administration de l’Ordre, le gouvernement reconnaît les réalisations ainsi que les moyens qui ont été déployés pour renforcer nos mécanismes de protection du public et améliorer notre gouvernance.

Au cours des deux dernières années, il y a eu une accélération de la transformation de l’Ordre vers une organisation désormais axée sur la prévention et le soutien à la pratique professionnelle de ses membres. Nous avons su relever ce défi, et cela se traduit aujourd’hui par un changement de culture profond et durable.

Prévention et efficience

L’Ordre s’est donné des moyens permettant de renforcer considérablement ses mécanismes de protection du public, tant en matière de prévention que de discipline.

• Le traitement des enquêtes disciplinaires s’effectue désormais dans des délais comparables à ceux de l’ensemble des ordres professionnels et nous avons développé de nouvelles compétences qui nous permettent d’intervenir plus efficacement lors d’un signalement.

• Nous avons facilité l’intégration et l’accompagnement des professionnels formés à l’étranger qui souhaitent obtenir le permis d’ingénieur.

• Nous avons revu le système d’inspections professionnelles afin d’assurer un suivi plus régulier des domaines à risque.

• Nous avons accentué nos activités de prévention de la pratique illégale du génie.

• Nous soutenons davantage le maintien et le développement des compétences des ingénieurs par des formations continues tant du côté de l’éthique que de la déontologie.

Vers le centenaire

C’est grâce à l’étroite collaboration entre tous les acteurs concernés que l’Ordre peut maintenant entamer ce nouveau chapitre de son histoire, chapitre qui s’annonce réjouissant à l’aube des 100 ans de l’Ordre en 2020. Construite autour d’une vision commune, la nouvelle culture que nous avons mise en place est là pour rester. Nous allons poursuivre nos efforts et continuer de nous fixer des objectifs ambitieux afin d’être une référence en matière de protection du public au sein du système professionnel.

Les 65 000 professionnels en génie du Québec jouent un rôle incontournable. Soyons fiers de leur contribution!