Une nouvelle année importante pour le Québec

POINT DE VUE / L’année 2020 invite à regarder en avant pour le Québec. Des perspectives audacieuses et prometteuses. Une action politique pour une meilleure qualité de vie citoyenne. De grands dossiers faisant appel à du redressement profond. Une volonté ferme de mettre fin à toutes les formes d’immobilisme.

La CAQ est porteuse du mot «avenir» par la mise en évidence de moyens pragmatiques surpassant un libéralisme mou, évasif, prudent branché sur la maison mère libérale à Ottawa! La CAQ a aussi une dimension de solidarité qui anime Québec solidaire, mais sans explicitation claire. La CAQ dirigée par un ancien péquiste vise l’atteinte d’une autonomie à saveur duplessiste sans turbulence référendaire. Une méthode de gouvernance expéditive. Pensons à sa loi pour une neutralité apaisante, à sa façon de négocier avec les médecins spécialistes, la modification de son approche sur l’immigration, sa sensibilité à l’égard de la clientèle âgée devant être logée en des lieux féériques, la pédagogie réinventée pour les maternelles, la refonte délicate du cours ECR, la valorisation de la profession enseignante, celle des préposés (ées) aux malades. 

S’ajoute l’énorme problématique écologique, le système informatique à la dérive, le transport d’une structurante complexité accompagné d’un troisième lien tout aussi ténébreux et le pont de Québec en décrépitude, le traversier de facture italienne gênante, etc. L’avenir de Québec a aussi d’autres incertitudes aux éruptions imprévisibles. Dans l’âme québécoise une impatience de liberté difficile à mesurer, mais palpable. La CAQ, le PLQ, Québec solidaire, le PQ en recherche constante de réponses.