Le Curateur public diffuse gratuitement depuis plusieurs années une version électronique du mandat de protection.

Un mandat de protection accessible

En réaction au texte «Testament gratuit sur le web» de la journaliste Anne Drolet, paru le 17 janvier

En tant que curateur public du Québec, le recours au mandat de protection me tient tout particulièrement à cœur. Je voudrais que chaque Québécois, s’il devenait inapte, puisse bénéficier de la présence d’un proche qui s’occuperait de lui et de ses biens selon les indications données dans son mandat de protection. L’article «Testament gratuit sur le Web» publié dans Le Soleil le 17 janvier dernier a donc attiré mon attention, car une personne y affirmait que le mandat de protection sans frais du Curateur public n’est pas simple. Or, une toute nouvelle version améliorée de ce document est maintenant disponible.

Le Curateur public diffuse gratuitement depuis plusieurs années une version électronique du mandat de protection. Mais nous étions conscients qu’il peut sembler complexe de rédiger soi-même un tel document légal. Voici pourquoi, à l’automne 2017, nous avons mis en ligne une nouvelle édition du mandat de protection, qui comprend un mandat sous forme de formulaire et un guide explicatif détaillé. Ce travail est l’œuvre d’experts en communication et d’avocats chevronnés du Curateur public, qui ont collaboré pour en arriver à un document que la population peut utiliser facilement.

Dans un premier temps, nous avons consulté les Québécois afin de connaître leurs attentes quant au mandat de protection. Ensuite, tout a été mis en œuvre pour démocratiser l’utilisation de ce document si important. L’accent a été mis sur la vulgarisation : les concepts juridiques sont expliqués en termes simples et accompagnés d’exemples. De plus, nous avons introduit un lexique, un aide-mémoire pour s’assurer que rien n’a été oublié, des instructions pour remplir chaque section du mandat et des repères visuels pour naviguer facilement dans le document.

J’encourage tous les Québécois à se doter d’un mandat de protection. Ils peuvent le faire avec un notaire ou un avocat ou utiliser la version électronique du Curateur, disponible au www.curateur.gouv.qc.ca/mandat. Déjà, ce document a suscité 23 403 téléchargements en trois mois, depuis son lancement, le 16 octobre 2017. Enfin, je précise qu’on peut trouver en librairie une copie papier du mandat de protection distribuée par les Publications du Québec, et ce, au coût de 9,95 $.

Normand Jutras, curateur public du Québec