Jean-Paul L'Allier

Un grand leader

Monsieur L'Allier, vous avez été et resterez dans notre mémoire collective un grand leader.
Vous saviez vous entourer des personnes en qui vous aviez confiance et aviez le don d'amener ceux qui travaillaient à vos côtés à se dépasser à tous les niveaux, favorisant le travail, la création, l'innovation, la responsabilisation. Vous saviez déléguer, collaborer, écouter, valoriser, discuter, consulter, absorber les positions contradictoires, pour ensuite définir une vision claire des objectifs à atteindre dans le meilleur intérêt de la collectivité à court, moyen et long terme.
Visionnaire, fin stratège, mobilisateur, démocrate et j'en passe, car votre coffre à outils était bien garni pour passer du rêve à la réalisation. C'est avec passion, conviction, détermination et l'art exceptionnel de communiquer (sans discours) que vous «plaidiez» pour l'avancement, que vous renseigniez, que vous expliquiez, que vous rassembliez.Vous recherchiez, lorsque possible, l'adhésion plutôt que l'affrontement. Vous avez toujours eu un très grand respect pour vos collaborateurs, les fonctionnaires de la Ville, les citoyens et citoyennes de tous les milieux. Vous êtes l'exemple parfait d'un leader qui a eu le courage de ses convictions tout en demeurant profondément humain, humble et guidé par vos valeurs profondes en connaissant bien vos forces et vos faiblesses.
Ce que j'évoque vous concernant, Monsieur L'Allier, j'ai eu le privilège et le bonheur d'en être témoin en travaillant à vos côtés au cours de vos deux dernières années à la mairie de Québec. Mais vous avez compris que j'ai puisé mon enseignement sur le leadership d'un excellent mentor, et particulièrement d'un de vos textes que vous m'avez remis un jour et que j'ai lus avec beaucoup d'attention!
Merci, Monsieur L'Allier, pour tout ce que vous avez accompli, pour le legs que vous nous laissez et tous les merveilleux souvenirs.
Au revoir!
Nathalie Gagnon, directrice adjointe au cabinet du maire de Québec en 2004 et en 2005, Québec