L’effort financier actuellement demandé aux citoyens de Saint-Augustin-de-Desmaures est important, mais nécessaire et surtout temporaire», écrit le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, ci-dessus lors de la présentation du budget de la municipalité en décembre.

Un effort financier important, mais temporaire

POINT DE VUE / En réaction au Point de vue «Taxes municipales : lettre au maire Sylvain Juneau» de Jean-Paul Dallaire paru le 27 mars.

Monsieur Dallaire,

Je partage le constat que vous faites dans votre lettre d’opinion parue le 27 mars dernier selon lequel les taxes municipales sont élevées à Saint-Augustin-­de-Desmaures. Cette situation découle à la fois de facteurs structurels et conjoncturels.

La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures est une ville liée au sein de l’agglomération de Québec. En vertu des règles établies par le gouvernement du Québec, nous devons contribuer au financement des services dits d’agglomération sur la base de notre richesse foncière relative et non sur celle de la valeur des services rendus. De ce fait, nous payons systématiquement plus cher que les deux autres villes de l’agglomération puisque la valeur de la résidence moyenne y est significativement plus élevée de l’ordre de près de 20 %. Une entente en ce sens a été signée en 2009 et nous devons vivre avec, même si elle nous pénalise grandement. Par ailleurs, la Ville a été enlisée dans un bourbier financier duquel le présent conseil tâche de nous sortir en remboursant une dette astronomique pour une ville de la taille de la nôtre.

En ce qui a trait à l’impact du dernier rôle foncier sur le compte de taxes, il n’a pas influé de façon significative. En effet, le rôle d’évaluation pour le secteur résidentiel dans son ensemble n’a pratiquement pas bougé pour Saint-Augustin-­de-Desmaures (-0,2 %). De plus, pour la majorité des sous-catégories qui ont varié à la hausse (ex. les condominiums à +1,2%), le taux de taxation a été ajusté de façon à annuler cette hausse moyenne avant d’appliquer la hausse de taxes. Cela dit, certaines propriétés ont vu leur valeur fluctuer de manière plus importante que la moyenne, auquel cas, à taux de taxation constant, le compte de taxes augmente. Pour d’autres, c’est l’inverse et le compte de taxes diminue.

L’effort financier actuellement demandé aux citoyens de Saint-Augustin-de-Desmaures est important, mais nécessaire et surtout temporaire. Dans quelques années, la situation sera tout autre. La dette aura été rabattue à un niveau raisonnable et le compte de taxes des Augustinois pourra rapidement être ramené à un niveau moyen par rapport à ceux de la région. Déjà, les efforts consentis sont palpables; en 2018 seulement, la dette de la Ville a été diminuée de près de 14%, passant de 101 millions$ à 87 millions$, et ce, en maintenant des investissements importants dans nos infrastructures.

En décembre dernier, les membres du conseil, tous indépendants, ont adopté à l’unanimité le budget pour l’année 2019 et le cadre financier proposé pour les années à venir. Chacun à sa façon avait annoncé ses couleurs pendant la campagne électorale de 2017. Un point commun : la nécessité de s’attaquer à notre dette de façon vigoureuse et sans compromis. Je me considère privilégié de travailler avec ces gens qui ont le sens des responsabilités. Ça fait changement et c’est tant mieux.