Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Denis Leclerc, président et chef de la direction, Écotech Québec, la grappe des technologies propres
Denis Leclerc, président et chef de la direction, Écotech Québec, la grappe des technologies propres

Un budget pour faire autrement

Denis Leclerc
Denis Leclerc
Président et chef de la direction, Écotech Québec, la grappe des technologies propres
Article réservé aux abonnés
POINT DE VUE / Plusieurs pays sont déjà à l’œuvre pour élaborer des plans pour la relance économique suite à la pandémie de la COVID-19. De nombreux intervenants, dont la Banque mondiale, sont d’avis que nous avons une occasion de créer un nouveau lendemain, un contexte qui permettra de redémarrer notre économie et de la rendre plus résiliente, tout en luttant plus efficacement contre les changements climatiques, en réduisant notre empreinte environnementale et en protégeant nos ressources naturelles.

Les annonces récentes, notamment d’Investissement Québec, de la Caisse de dépôt, de Desjardins et de Fondaction démontrent cette volonté d’accélérer cette transition. Il est essentiel d’accompagner les entreprises québécoises dans leur transformation pour qu’elles améliorent leur efficacité opérationnelle et leur bilan environnemental.

On peut anticiper, avec raison, que le prochain budget du Québec fera une grande place à la santé. Il ne faudra cependant pas négliger la mise en place de mesures structurantes pour la relance verte comme la bonification des crédits d’impôt à la R&D et l’amortissement accéléré pour l’adoption des technologies propres par nos entreprises et institutions, contribuant ainsi à transformer positivement notre économie.

Les opportunités qui émergent du contexte pandémique actuel doivent être saisies afin de transformer l’économie du Québec pour qu’elle soit plus verte et prospère. Tous ces efforts doivent contribuer à la fois à la création d’emplois, à la prospérité durable, à la lutte aux changements climatiques ainsi qu’à l’amélioration de la qualité de l’environnement; bref à une meilleure qualité de vie et de santé publique pour toutes et tous.