«Je me souviens de ces couples qui venaient, en habits de noce, se faire photographier dans le jardin anglais, près de la cascade. Je me souviens de tous ces gens qui venaient marcher à l’ombre des grands arbres et qui savouraient la tranquillité du moment. C’était un jardin zoologique, mais c’était avant tout un beau jardin», écrit Pierre Lachance, ancien Conservateur du Jardin zoologique de Québec.

Un beau jardin

POINT DE VUE / Je me souviens de ce beau grand jardin où les familles venaient pique-niquer et où les enfants couraient, riaient et jouaient sur l’herbe.

Je me souviens de ces couples qui venaient, en habits de noce, se faire photographier dans le jardin anglais, près de la cascade. Je me souviens de tous ces gens qui venaient marcher à l’ombre des grands arbres et qui savouraient la tranquillité du moment. C’était un jardin zoologique, mais c’était avant tout un beau jardin.

Puis, il fut décidé de le fermer. Le souvenir demeure, précieux, mais le vide laissé par cette fermeture demande à être comblé. Et un rêve prend tranquillement la place de mes souvenirs. 

Je rêve d’un nouveau jardin, semblable par sa beauté à celui de mes souvenirs. Un jardin où les familles, les enfants, les couples amoureux et les grands-parents aiment à se retrouver. Un jardin qui, pourquoi pas, abrite aussi une école d’horticulture. Un lieu de partage des connaissances tout autant que d’émerveillement devant la beauté et la diversité de la nature. 

On n’y retrouve plus d’animaux exotiques mais, l’hiver, au détour d’un sentier de ski de fond, on aperçoit quelques chevreuils dans le sous-bois. L’émerveillement n’a pas de saison.

Aujourd’hui, des voix s’élèvent, les voix de ceux et celles qui partagent ce rêve. 

N’est-il pas temps de les entendre? N’est-il pas temps pour nous de réaliser ce rêve de beauté et de bien-être pour tous les résidents de Québec? 

De tous les grands projets sur lesquels notre société se penche présentement, en est-il un qui soit plus beau, plus rassembleur? 

Redonnons à nos enfants ce lieu où, à leur tour, ils pourront créer leurs souvenirs.