«Je souhaite de tout coeur que MM Couillard, Legault, Lisée et autres soient vigilants, dénoncent le canadianisme trop envahissant et prennent toute la place pour affirmer haut et fort que le Québec est le peuple fondateur de ce grand pays où, malgré tout, il fait bon vivre» écrit l'auteur.

Un 150e pour tous

Les fêtes du 150e anniversaire de la création du Canada sont commencées. Déjà, on sent une certaine fébrilité qui n'annonce rien de bon. Moi, je veux qu'on se souvienne. Moi, je voudrais bien que ce soit une fête inclusive et non un baroud d'honneur aveuglé par la propagande.
Les Québécois doivent riposter à la moindre inexactitude des faits historiques, qu'on va probablement tenter de nous faire avaler. J'espère que nos leadeurs, qu'ils soient de toute provenance, vont se lever et afficher leurs couleurs québécoises. Il ne faudra jamais oublier, pendant ces réjouissances, que le Canada n'aurait jamais existé sans le Québec. Nous sommes ici depuis 400 ans, avons construit ce pays de nos bras souvent écorchés et malgré une force obscure qui nous vouait, et nous voue encore, à une mort lente. Je souhaite de tout coeur que MM Couillard, Legault, Lisée et autres soient vigilants, dénoncent le canadianisme trop envahissant et prennent toute la place pour affirmer haut et fort que le Québec est le peuple fondateur de ce grand pays où, malgré tout, il fait bon vivre. Jamais, au grand jamais, nos ancêtres se seraient battus pour que nous, les Québécois, soyons avalés par un multiculturalisme aveugle. Québécois, souvenez-vous des combats épiques menés par les Duplessis, Lesage, Lévesque, Bourassa, Bouchard, Parizeau !
Lévis Bouchard, Québec