Transport: il faut amener des idées nouvelles

En réaction au point de vue de M. Rémy Normand «Tiens, la cavalerie arrive...» du mercredi 22 janvier

Le texte de Rémy Normand dans le point de vue du 22 janvier me déçoit beaucoup. C’est un texte revanchard contre Jean Rousseau et qui n’amène rien au projet du tramway. J’avais bien apprécié le texte de M. Rousseau qui a rappelé que son parti faisait la promotion du tramway lors de la dernière campagne municipale. Il y fait plusieurs commentaires positifs. De toute façon, il faut amener des idées nouvelles si on veut obtenir le meilleur projet possible! 

J’ai aussi apprécié le commentaire de François Bourque à la fin de son article du 22 janvier «Coup de barre attendu…» qui mentionne la déclaration du maire Labeaume durant la même dernière campagne municipale «que le projet de transport de Québec ne serait pas un tramway». Je sens que M. Normand veut régler des comptes avec M. Rousseau. Mais il serait mieux d’essayer d’être plus calme et à l’écoute pour améliorer ce projet plutôt que de refuser toute suggestion.

Je suis heureux d’apprendre le déplacement du garage projeté sur la 41e Rue et aussi la réflexion sur le pôle d’échange de Sainte-Foy. Enfin, pour plusieurs raisons, écologiques, énergétiques et heures de pointe, je souhaite qu’on considère un troisième lien différent entre Québec et Lévis, celui que j’avais proposé fin avril 2017 : un métro automatique entre D’Estimauville et l’hôpital L’Enfant-Jésus avec pôle d’échange du tramway sous Dufferin-Montmorency et qui continuerait jusqu’à Lévis. Ce projet réalisé avec un tunnelier pourrait probablement se bâtir en moins de trois ans.