Le drame survenu le 31 octobre dernier nous conduit collectivement à nous pencher sur notre façon de fonctionner, soit fractionner les tâches et compartimenter l’aide offerte en santé mentale plutôt que de travailler à l’unisson pour la guérison du patient.
Le drame survenu le 31 octobre dernier nous conduit collectivement à nous pencher sur notre façon de fonctionner, soit fractionner les tâches et compartimenter l’aide offerte en santé mentale plutôt que de travailler à l’unisson pour la guérison du patient.

Tragédie du Vieux-Québec: un échec collectif en santé mentale 

Jonathan Crépeau
Jonathan Crépeau
Réseau d’Entraide et d’Actions Concertées pour les Troubles Envahissants
Les événements tragiques survenus à Québec le 31 octobre nous rappellent cruellement notre échec collectif à prendre en charge les personnes vivant avec un problème de santé mentale.