Alexandre Cloutier, Martine Ouellet et Jean-François Lisée lors du débat à la chefferie du PQ, le 25 septembre dernier

Souverainistes sans Botox

J'étais présente au Monument-National lors du débat à la chefferie du PQ, dimanche dernier. Je ne ferai point l'analyse de ce qui se déroulait sur scène puisqu'un essaim de journalistes couvraient l'événement. Je me contenterai de quelques mots sur l'assistance. Caméramans, photographes professionnels et amateurs braquaient parfois leur appareil sur cette salle comble. Parmi ce flot d'images, certaines ont-elles témoigné de la présence des jeunes?
Bien sûr que les Jean-Guy, Ginette, André, Denise étaient nombreux. Par contre, au milieu de toutes ces chevelures aux teintes hivernales, on remarquait plusieurs spectateurs qui devaient porter des prénoms tels Léanne, Jérémi, Guillaume, Chloé. Combien de fois, récemment, avons-nous entendu ce commentaire : «L'indépendance, c'est une affaire de vieux!»? D'après ce que j'ai vu le 25 septembre, se pourrait-il que les rêveurs de liberté aient l'espoir d'une relève? En tout cas, ces visages qui ont retenu mon attention, ils étaient authentiques, nulle trace de Botox pour faire illusion...
Martine Lacroix, Montréal