Revenus des médecins: des propos qui frisent l’indécence en temps de pandémie

POINT DE VUE / Le 23 mai 2020, Le Soleil publiait dans sa section Point de vue une lettre du Dr Charles S Shaver MD intitulé «La stabilisation du revenu pour les médecins».

Ce texte du Dr Shaver frise l’indécence en temps de pandémie et semble très loin de la réalité que nous vivons.

En effet, nous devons bien plus nous préoccuper des besoins des banques alimentaires qui subissent des pressions énormes, car de plus en plus de citoyens ont besoin d’y recourir. Beaucoup de gens ont perdu leur emploi et ne le retrouveront peut-être pas après le retour à la pseudo-normale. Ces citoyens ne peuvent compter que sur des mesures gouvernementales pour garder la tête hors de l’eau tumultueuse.

Comment cautionner une personne maintenant privilégiée de la société et qui a peut-être oublié son serment d’Hypocrate et qui veut par ses demandes préserver le même revenu afin d’être économiquement à l’abri de la pandémie? J’ose espérer et croire qu’il est un des seuls à promouvoir un tel plan d’action.

De tels propos tenus par le Dr Shaver me font penser à un passager de première classe du Titanic qui réclamerait une embarcation de sauvetage avec orchestre et buffet pendant que le paquebot sombre.

Oui, les médecins, comme la majorité des citoyens, ont certainement subi une baisse de leurs revenus. Lors de la reprise des activités normales, les gens qui ont besoin de soins seront très nombreux et le Dr Shaver pourra retrouver son niveau d’aisance d’avant la pandémie. Mais il n’est pas assuré que toutes les PME du Québec survivront à cette crise sanitaire et économique et que tous les gens pourront manger à leur faim.

Donc j’inviterais le Dr Shaver à être patient et vivre en tenant compte de l’ensemble de notre société.