Jean Rousseau, conseiller municipal de la Ville de Québec, district du Cap-aux-Diamants et représentant de Démocratie Québec
Jean Rousseau, conseiller municipal de la Ville de Québec, district du Cap-aux-Diamants et représentant de Démocratie Québec

Réussir l’intégration du transport collectif de la région de Québec

Jean Rousseau
Jean Rousseau
Conseiller municipal, Ville de Québec, Démocratie Québec
POINT DE VUE / Madame la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, vous avez exprimé, lors de votre point de presse du mercredi 26 août 2020, que vous exercerez le leadership nécessaire pour que le projet de transport collectif de la Ville de Québec soit un projet véritablement régional qui saura répondre aux besoins de tout le monde. 

Vous avez insisté sur l’importance de l’intégration renforcée des deux projets majeurs à Québec, le tunnel Québec-Lévis et le réseau de transport structurant des banlieues et de la Rive-Sud. Cette intégration mérite réflexion, car elle permettra d’optimiser l’offre de transport collectif pour les gens de Québec, de Lévis et des banlieues. La création d’une structure régionale doit être envisagée pour faciliter ce renforcement.

Votre gouvernement souhaite évaluer les dernières modifications qui ont été apportées au projet de transport collectif à la suite de la hausse de coûts de la portion tramway et de l’abandon du trambus. L’exercice démocratique des audiences du BAPE a également soulevé de nombreux enjeux qui pourraient affecter la portée du projet de tramway. Il est tout à fait cohérent de prendre le temps nécessaire pour mesurer la portée régionale de cet important investissement.

La perspective régionale du transport collectif que vous mettez de l’avant s’apparente à la proposition que j’ai soumise à Monsieur le premier ministre François Legault. Dans une lettre soumise à son attention, j’ai demandé que le gouvernement du Québec procède à la fusion des deux projets de transport collectif que sont le tramway et le troisième lien sous-fluvial. Pour y parvenir, j’ai suggéré la fusion des deux bureaux de projet. Cette proposition s’inscrit dans la création d’un Réseau de transport régional (RTR) qui implique la fusion des sociétés de transport de Lévis et Québec, la fusion des projets de transport collectif de la Ville de Québec et du troisième lien sous-fluvial, et la mise en place de voies dédiées pour le transport collectif sur le Pont de Québec.

La fusion des deux bureaux de projet est une option visant l’intégration des deux projets de transport collectif. Elle se veut une solution opérationnelle. Elle omet toutefois l’intégration nécessaire du transport collectif entre les deux rives. Pour aller de l’avant avec cette intégration, il serait pertinent de confier à un groupe de réflexion le mandat d’élaborer des modalités d’une telle intégration. Dans le cadre de ce mandat, il y aurait à débattre la pertinence et la nature d’une structure régionale. Ce groupe de réflexion inclurait des représentants du gouvernement et des élus de la grande région de Québec, tels que les maires, les préfets des MRC, et des élus des oppositions municipales. À ce titre, je vous offre ma collaboration et ma disponibilité pour participer à ce groupe de réflexion.

Je vous remercie, Madame la Ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, de l’attention que vous porterez à mes suggestions pour l’avenir du transport collectif dans la région de la capitale nationale.