Quelle gratuité scolaire?

Nous, les cinq commissions scolaires francophones et anglophones de l’île de Montréal, avons sonné l’alarme à l’égard de la question de la gratuité scolaire au sein de notre société. L’avenir de l’école publique et l’égalité des chances de réussir pour les élèves en dépendent!

Il est urgent que le ministre de l’Éducation lance un vrai débat sur la portée de la gratuité scolaire. L’école publique a évolué. Elle n’a cessé de diversifier ses méthodes afin d’offrir un enseignement de qualité, de maintenir l’égalité des chances et d’assurer la réussite scolaire du plus grand nombre d’élèves. Le ministre de l’Éducation doit donner les coudées franches aux commissions scolaires pour la réalisation de ses objectifs. Notre volonté n’est pas d’augmenter la facture aux parents.

Plusieurs questions demeurent :

— Les programmes, sorties et activités d’enrichissement auxquels nos enfants participent et qui contribuent à leur épanouissement ont un coût. Qui doit les assumer?

— Qu’en est-il des nouveaux outils technologiques utilisés en classe qui leur donnent les moyens de se dépasser? Qui doit débourser pour ce matériel?

— Comment voulons-nous que les citoyens de demain soient formés dans notre réseau public?

Les besoins des élèves doivent être au centre de ce débat. Autrement, comment prétendre faciliter leur réussite dans une école publique vivante, stimulante et à l’image de notre société en constante évolution?

La situation est d’autant plus préoccupante à Montréal, où les écoles privées sont nombreuses et où les disparités socioéconomiques sont majeures. Les écoles publiques doivent se réinventer tout en soutenant les élèves en milieux très défavorisés et une grande proportion de nouveaux arrivants.

Toute la société est concernée par ce débat. Il est temps pour le ministre de l’Éducation de repenser la Loi sur l’instruction publique afin qu’elle reflète la société québécoise actuelle et permette à l’école publique de remplir pleinement sa mission.

Catherine Harel-Bourdon, CS de Montréal

Diane Lamarche-Venne, CS Marguerite-Bourgeoys

Miville Boudreault, CS de la Pointe-de-l’Île

Angela Mancini, CS English-Montréal

Noel Burke, CS Lester-B.-Pearson