Le Soleil
«Par une journée d’octobre, un nuage de poussière rouge recouvre Limoilou. Des dépôts partout : sur les balcons, les voitures, les trottoirs. Une enquête du ministère de l’Environnement en découvrira rapidement la cause : la négligence du Port de Québec.»
«Par une journée d’octobre, un nuage de poussière rouge recouvre Limoilou. Des dépôts partout : sur les balcons, les voitures, les trottoirs. Une enquête du ministère de l’Environnement en découvrira rapidement la cause : la négligence du Port de Québec.»

Projet Laurentia: un autre désastre signé Port de Québec

Jackie Smith
Cheffe de Transition Québec
POINT DE VUE / Nous sommes en 2012. Par une journée d’octobre, un nuage de poussière rouge recouvre Limoilou. Des dépôts partout : sur les balcons, les voitures, les trottoirs. Une enquête du ministère de l’Environnement en découvrira rapidement la cause : la négligence du Port de Québec. Est-ce que la Ville et le maire Régis Labeaume réagissent? Pas vraiment. Est-ce que le Port s’excuse? Non plus.