Prévention du suicide: savoir saisir la balle au bond

POINT DE VUE / Lors du Forum Adulte et santé mentale que la ministre de la Santé et des Services sociaux tiendra les 28 et 29 octobre, nous croyons nécessaire d’aborder l’enjeu de la prévention du suicide.

En effet, plus de 30 organisations nationales ont récemment uni leur voix autour d’une revendication commune, celle de développer une stratégie nationale propre à la prévention du suicide. Un rassemblement pour la cause comptant un si grand nombre d’organisations nationales est sans précédent au Québec.

Ce collectif pour une stratégie nationale en prévention du suicide n’est rien de moins qu’un cri du cœur de femmes et d’hommes réunis au sein d’organisations engagées qui constatent quotidiennement, dans leur communauté ou leur travail, les inquiétudes et la détresse qu’engendrent les comportements suicidaires. 

Devant le triste bilan des trois suicides et 80 tentatives par jour, devant le fait que le nombre de suicides quotidiens est le même qu’il y a 40 ans au Québec, ils souhaitent collaborer avec le gouvernement et l’ensemble des partis de l’opposition pour optimiser les efforts en matière de prévention du suicide. 

Selon l’OMS, la première action que les États doivent poser pour lutter contre ce fléau est la mise en place d’une stratégie nationale en prévention du suicide. La première action! Sa mise en place et son succès doivent se faire sous le leadership des gouvernements concernés.

Réaliser une telle stratégie est à notre portée. Nous avons les savoirs et l’expérience qu’il faut. Avec le forum à venir et la création de notre collectif, les conditions sont favorables et les opportunités sont à saisir pour faire évoluer la prévention du suicide et réduire la souffrance.

Nous porterons ce message au forum. Pour moins de détresse. Pour moins de suicides. Pour un Québec plus lumineux.