Pour une course de Formule électrique à Québec

Lettre au maire de Québec, Régis Labeaume

En faisant lecture d’une nouvelle sur la Formule électrique, je me disais comment extraordinaire était ce sport automobile, comment il devenait le benchmark de nos prochains véhicules sous toutes leurs formes et comment la Formule Un d’aujourd’hui est désuète, ayant toujours de «vieux» moteurs atmosphériques, n’ayant pas poursuivi son rôle de développeur automobile.

La Formule électrique est le sport de développement automobile d’aujourd’hui, point à la ligne. Le Canada n’étant plus représenté depuis que Montréal a manqué son coup, faisant apparaître un circuit là où ce n’était pas la place, il y a un sacré vide...

Vous me voyez venir. Je me suis installé à Québec l’année dernière et je trouve la ville absolument merveilleuse, pleine de qualités et si belle.

Je vois très bien les hélicoptères se déplacer le long du magnifique boulevard Champlain en suivant les déplacements d’une course sur un territoire français et magistral! Une carte postale internationale hallucinante pour la ville de Québec, la province et le Canada tout entier, une prise de position vis-à-vis d’une technologie non pas rétrograde, mais tournée vers l’avenir de notre planète, une techno verte vers laquelle nous nous tournons tous. Québec est «la ville» pour cette course de calibre international.

Trouver des partenaires sera d’une pure simplicité!

C’est l’heure, sautons!

Pierre Moffatt

Québec