«L’adoption ou le placement permet à l’adopté d’avoir une famille, d’avoir la chance de créer de nouveaux liens d’attachement, mais jamais il n’oubliera son premier lien, celui établi avec celle qui lui a donné la vie», écrit l'auteure.

Novembre, le «Mois national de sensibilisation à l’adoption»

En ce mois de novembre 2017, nous désirons saluer et rendre hommage à toutes les familles qui ont adopté et/ou accueilli un enfant pour lui offrir une place au soleil au sein de leur environnement, les bras et le cœur grands ouverts.

Ce mois est également l’occasion de mentionner comment il est important pour la personne confiée à l’adoption ou à une famille d’accueil de connaître son identité et ses origines. Le Québec a adopté le Projet de loi 113 en juin dernier et, à compter de juin 2018, l’identité des parents biologiques décédés depuis plus d’un an pourra être enfin révélée et, un an plus tard, en juin 2019, l’adopté aura accès à cette même information sans le consentement des parents biologiques toujours vivants. Des modifications législatives ont été apportées et d’autres sont souhaitables. Mais pour l’instant, le Québec a fait un pas en avant avec cette nouvelle Loi 113.

L’adoption ou le placement permet à l’adopté d’avoir une famille, d’avoir la chance de créer de nouveaux liens d’attachement, mais jamais il n’oubliera son premier lien, celui établi avec celle qui lui a donné la vie.

Depuis quelques années, le gouvernement du Québec a décrété le mois de novembre comme étant le mois de l’adoption. En cette année 2017, nous pouvons célébrer tout doucement car, enfin, l’accès aux origines sera reconnu.

Si, comme moi, vous êtes concernés par l’adoption, soit en tant que personne confiée à l’adoption, parent biologique et/ou adoptif, fratrie, pourquoi ne pas parler de l’adoption, du post-adoption et des retrouvailles en ce mois qui nous est dédié? Il est important de faire connaître à la population ce qu’est le monde de l’adoption, du post-adoption et des retrouvailles.

Nous vous souhaitons un excellent mois de novembre, mois de l’adoption et souhaitons qu’il en soit un des plus intéressants à tous les niveaux.

Caroline Fortin, présidente et coordonnatrice provinciale, Mouvement Retrouvailles – adopté(e)s – non adopté(e)s – parents