Le Soleil
Des questions se posent sur le projet Laurentia et sur son impact sur le transport des marchandises en milieu urbain et le remblayage d’une partie importante de la baie de Beauport.
Des questions se posent sur le projet Laurentia et sur son impact sur le transport des marchandises en milieu urbain et le remblayage d’une partie importante de la baie de Beauport.

Notre université doit prendre ses distances du projet Laurentia

Maria De Koninck
Maria De Koninck
Professeure émérite et associée, Département de médecine sociale et préventive
POINT DE VUE / Lettre à Madame Sophie D’Amours, rectrice de Université Laval. J’aimerais tout d’abord exprimer ma reconnaissance pour votre contribution importante à notre université. Vous avez su dynamiser le milieu et contribuer à l’esprit communautaire, notamment, en soutenant notre adhésion à une démarche «animée d’une culture de développement durable».