Un monorail pourrait-il être la solution pour relier les deux rives?

Monorail entre deux rives

Je pense que la Ville de Québec devrait faire son propre transport en commun selon ses besoins, que la Ville de Lévis développe aussi son propre transport en commun selon le projet présenté il y a quelques années et que l'interconnexion se fasse à l'aide d'un monorail suspendu sous la structure du pont Pierre-Laporte, payé par les gouvernements.
Après avoir abandonné le projet commun de SRB avec Québec, le maire de Lévis, M. Gilles Lehouillier réclame l'interconnexion entre les deux réseaux de transport de Lévis et Québec. 
Un monorail suspendu sous le pont, reliant en boucle deux gares intermodales, n'entraverait aucunement la circulation des automobiles sur les différents ponts en plus de ne pas être à la merci des aléas de la température, des bouchons et des accidents. Et quel équipement pour présenter le fleuve Saint-Laurent aux usagers et aux touristes!
Un premier circuit de deux ou trois kilomètres, voilà ce que réclame la société TrensQuébec pour développer son projet de monorail suspendu qui pourrait ensuite évoluer à la grandeur du Québec à l'instar d'un TGV trop coûteux et, surtout, mieux adapté à notre climat. 
Marc Royer, Lévis