«Mieux vaut prévenir que guérir» : un système de santé résilient aux chocs climatiques (1/2)

Marc Brullemans, Ph.D. Biophysique
Collectif scientifique sur la question du gaz de schiste et les enjeux énergétiques, membre de GMob
Jacques Benoit, D.E.S.S. D.É.C
Membre de GMob
Article réservé aux abonnés
DES UNIVERSITAIRES / (13 de 15) Jamais ce dicton ne se sera autant vérifié, jour après jour, que par les contraintes auxquelles le Québec a dû faire face depuis mars 2020.