Nicolas Maduro

Maduro dictateur? Cela ne fait aucun doute

En réaction au texte «Nicolas Maduro, dictateur ou démocrate?» paru le 6 août
Je ne sais pas où l'auteur a pris ses informations, mais il aurait intérêt à lire sur Internet les journaux vénézuéliens. Dans son commentaire, il laisse de côté (volontairement?) plusieurs faits qui démontrent que Nicolas Maduro agit bien en dictateur. En premier lieu, il faut dire que l'élection du 30 juillet sur l'Assemblée constituante viole plusieurs articles de la constitution actuelle en vigueur depuis 1999 sous la présidence d'Hugo Chavez.
Quand M. Walsh parle de la «désinformation des grands médias», je lui ferais remarquer que plus de 40 pays et des organisations internationales comme l'OEA, l'UE et le Mercosur n'approuvent pas sa gestion des droits humains et son respect de la démocratie. Si ces organismes agissent ainsi c'est que la situation est dramatique. Si j'ai bonne mémoire, tous les jugements de la Cour Suprême ont été en faveur du gouvernement. 
Il ne parle pas non plus des «colectivos» (gang de rue) armés et soutenus par Maduro pour intimider le peuple. Il ne mentionne pas que l'assaut fait par des partisans du gouvernement sur l'Assemblée nationale au début juillet n'a pas été contré par les forces de l'ordre. Quand les gens constatent que plusieurs hauts dirigeants du pays sont des narcotrafiquants notoires qui vivent dans le luxe et qu'eux ne mangent pas à leur faim et qu'ils ne peuvent obtenir des médicaments, alors ils sortent dans la rue pour revendiquer leurs droits. Selon les enquêtes d'opinion 72 % des gens rejetaient la mise en place d'une assemblée constituante et 80 % n'approuvent pas sa gestion du pays.
Plusieurs ex-militaires sont en désaccord avec les agissements du gouvernement et commencent à le faire savoir publiquement. Ils ont servi sous Hugo Chavez et ne reconnaissent plus les objectifs de la révolution bolivarienne.
L'armée avait le droit de tirer sur les manifestants jusqu'à tout récemment; c'est suite aux pressions internationales que Maduro a reculé et a interdit les tirs. Des photos publiées dans les journaux montrent que plusieurs jeunes qui manifestaient pacifiquement ont été tués à bout portant.
Selon Reuters et la firme Smartmatic qui a géré le vote, le nombre de bulletins se situerait plutôt entre 3,7 et 7 millions. Il faut noter que plusieurs personnes avaient le droit de voter à deux titres différents. 
Je vais dans ce pays depuis plus de 25 ans et je peux affirmer pour l'avoir vécu que la corruption est présente à tous les niveaux. M. Walsh devrait séjourner au Venezuela quelque temps et il changerait sûrement d'opinion.
Il faut oser le dire haut et fort, mais Maduro ne veut plus d'opposition; il veut implanter un régime dictatorial et communiste comme à Cuba avec toutes les conséquences que cela peut avoir pour le peuple.
Jacques Turcotte, Saint-Augustin