L’humour pour absorber 2018

La rétrospective sérieuse de 2018 suscite de multiples états d’âme nous faisant prendre conscience de toute une gamme de rebondissements. Un portrait fort réaliste et brutal de l’imprévisible nature humaine fertile en profondes réflexions.

S’impose de l’humour mordant et intelligent pour absorber avec sérénité la portée dramatique ou comique de nos semblables. Savoir cerner avec vives observations tout ce qui est déroutant et contradictoire émanant  de ces personnages en évidence relève d’une parfaite maîtrise  de cet art de la caricature raffinée, du sarcasme bien dosé, d’une ironie efficace qui dépasse la malice agressive qui vise le règlement de compte punitif. Point de vulgarité,de platitude qui est le propre de trop d’humoristes se complaisant dans un art de moquerie bas de gamme. Défi gigantesque pour ce Bye bye aussi important et imposant que tous ces rituels émaillant tant de traditions différentes. L’humour c’est ce qui nous reste comme point de repère pour réparer nos âmes chamboulées par la bêtise humaine s’infiltrant partout: le sourire composé, l’accolade de circonstance, le souhait dénaturé, le festif exubérant, le refuge dans la bouffe relevée et le pétillant éphémère. L’humour authentique est thérapie libératrice.

 

Douglas Beauchamp

Québec