Le Soleil
Étant donné que les salles de cinéma ne sont associées à aucune éclosion de COVID-19 depuis leur réouverture, pourquoi sévir contre des citoyens corporatifs exemplaires qui ne contribuent pas à la propagation du virus?
Étant donné que les salles de cinéma ne sont associées à aucune éclosion de COVID-19 depuis leur réouverture, pourquoi sévir contre des citoyens corporatifs exemplaires qui ne contribuent pas à la propagation du virus?

Les salles de cinéma ne doivent pas servir de bouc émissaire

Collectif
Collectif
POINT DE VUE / M. le premier ministre, c’est avec stupeur et consternation que nous avons appris lundi que votre gouvernement a décidé de fermer les salles de spectacle, les musées et les salles de cinéma pour 28 jours dans les zones rouges. Cela signifie qu’environ cinq millions de Québécoises et Québécois seront privés de ces lieux culturels, qui se sont pourtant avérés sécuritaires.