«Au-delà de leurs avantages récréotouristiques et bienfaits sur notre santé physique et psychologique, ces milieux [naturels] doivent être considérés comme une des pierres angulaires de la relance économique du Québec», indique l'auteur de cette lettre. 
«Au-delà de leurs avantages récréotouristiques et bienfaits sur notre santé physique et psychologique, ces milieux [naturels] doivent être considérés comme une des pierres angulaires de la relance économique du Québec», indique l'auteur de cette lettre. 

Les infrastructures naturelles, moteur économique et d’adaptation à la crise climatique

Jérôme Dupras
Jérôme Dupras
Professeur, Université du Québec en Outaouais
POINT DE VUE / Un nombre important de Québécois(e)s ont décidé de profiter des milieux naturels de la Belle province cet été. Après avoir été confinés plusieurs semaines durant, l’appel de la nature s’est fait ressentir chez plus d’un(e). Au-delà de leurs avantages récréotouristiques et bienfaits sur notre santé physique et psychologique, ces milieux doivent être considérés comme une des pierres angulaires de la relance économique du Québec.