Les hommes d'honneur

Lettre à Philippe Couillard, premier ministre du Québec
Monsieur,
Les médias nous rappellent de temps à autre qu'Hydro-Québec a d'énormes surplus d'électricité. C'est sans doute pour écouler ces surplus que votre gouvernement a lancé le programme d'électrification des transports. Si les 100 000 voitures électriques dont parle votre programme étaient en service immédiatement, cela permettrait d'absorber environ 10 % des surplus d'électricité disponibles actuellement.
La totalité des surplus d'électricité d'Hydro-Québec correspond en gros à la production de Churchill Falls. Nos voisins immédiats, tels que l'Ontario et la Nouvelle-Angleterre, se refusent de nous les acheter, car ils savent tous que ces surplus proviennent de l'énergie que nous volons aux Terre-Neuviens. Pour mettre fin à cette déplorable situation, il n'y a que deux solutions possibles :
1. Vous laissez pourrir la situation au point tel que Terre-Neuve décide de nous débrancher Churchill Falls et d'en acheminer toute l'énergie vers la Nouvelle-Angleterre via des câbles sous-marins similaires à ceux qu'elle est en train d'installer pour exporter l'énergie de Muskrat Falls.
2. Vous donnez l'ordre de renégocier avec les Terre-Neuviens les termes du contrat de Churchill Falls.
En tant que premier ministre du Québec, vous avez une opportunité unique de remettre le Québec sur la voie de la réconciliation, de l'honneur et de la prospérité.
Lucien Beauregard, ing., Sainte-Julie