Depuis 2012, l'épicerie Les Grands Rangs tenait lieu de point de rencontre, dans Saint-Roch, entre les urbains et les producteurs agricoles.

Les défis de l'entrepreneuriat coopératif

La faillite récente des Grands rangs, coopérative de solidarité des terroirs, a fait couler beaucoup d'encre. En effet, chaque coopérative devant fermer ses portes est une perte immense pour une communauté et pour ses membres. Ici, c'est 70 membres producteurs, 253 membres consommateurs, 113 membres de soutien ainsi que le quartier Saint-Roch qui sont directement touchés par cette faillite.
Rappelons-nous que nous avons été inspiré par le projet et le rêve porté par la coopérative, qui fut d'offrir une alimentation de qualité et de favoriser une relation privilégiée entre le producteur et le consommateur, entre le milieu rural et le milieu urbain. Cette innovante manière de faire les choses allait à contre-courant des réseaux de distribution alimentaire traditionnels. En entrepreneuriat coopératif, comme dans l'entrepreneuriat en général, avoir un projet et un rêve représente un début, et pas seulement une finalité. Dans une coopérative, l'objectif n'est pas de réaliser les profits les plus grands possibles, mais bien de répondre au besoin des membres et d'une communauté.
Toutefois les coopératives, à l'image des autres types d'entreprises, sont soumises à de nombreux défis d'affaires. La rentabilité des opérations est le coeur même d'une entreprise, qu'elle soit de nature coopérative, à but non lucratif ou libérale. En ce sens, aucune organisation ne peut survivre à long terme lorsque ses dépenses excédent ses revenus. Bien que le modèle d'affaires coopératif offre un taux de survie deux fois plus important, et ce, après 10 ans d'existence que les autres types d'entreprises, il n'y a jamais de garantie de résultats.
Le projet entrepreneurial porté par les coopératives réside dans cette volonté de trouver l'équilibre entre l'activité économique de l'entreprise et le besoin de ses membres. C'est dans cette volonté de positionner les gens et leurs besoins au coeur du projet d'entreprise que se vit réellement la coopération. Les valeurs d'entraide, de démocratie, de responsabilité individuelle et collective, d'équité et d'égalité animent les coopérateurs et les coopératrices.
Bien que nous puissions être déçus et tristes de la fermeture des Grands Rangs, nous devons souligner le courage et le travail des administrateurs dans les derniers mois afin de redresser la situation de la coopérative. Construire une alternative économique n'est pas chose simple et nous travaillerons ardemment, à la Coopérative de développement régional (CDR) Québec-Appalaches, avec ceux et celles qui partagent notre vision.
Pierre-Luc Bonneville, Directeur général CDR Québec-Appalaches