Les centres de femmes sont indispensables

Les centres de femmes de la Capitale-Nationale ont souligné leur 15e journée nationale cette semaine sous le thème: Les centres de femmes ça sert à quoi? Voici ma réponse.

Ces centres sont indispensables à une société telle que la nôtre présentement, où tout est cloisonné, séparé, identifié en condition de ceci ou de cela, etc. Ces centres offrent aux femmes de toutes conditions et particulièrement aux plus démunies de notre société, de par sa qualité de chaleur humaine, d’accueil, de générosité, de services de toutes sortes, d’écoute, l’accompagnement approprié pour les femmes en temps de crise par exemple ou de besoins quels qu’ils soient.

Ils servent d’abord à briser la solitude qui se présente si souvent quel que soit sa source dans la vie d’une femme quel que soit son parcours et les expériences vécues à certaines périodes de sa vie.

Précieux et enrichissant

Bien que ces choses paraissent simples et normales, elles ne le sont pas autant en réalité. Avoir un endroit où rencontrer des femmes et partager comme il nous est permis de le faire par l’écriture par exemple, dans le respect de chacune et de nouer des amitiés qui s’approfondissent avec le temps, c’est très précieux et enrichissant.

On ne peut qu’admirer et constater les efforts nécessaires et fournis par les dirigeantes et les participantes de ces centres en manifestant afin de faire changer certaines lois et décisions prises par le gouvernement ne tenant pas compte des besoins de bases et non appropriées au bien-être de ces femmes qui se sont dévouées toute leur vie au bien de la société dans laquelle elles ont vécu et œuvrer pendant tant d’années.

Les besoins sont de plus en plus nombreux que ce soit ceux concernant les augmentations pour se loger ou pour simplement se nourrir alors que les revenus demeurent au beau fixe et ne répondent plus à ces changements de société. Ces Centres sont absolument nécessaires que ce soit physiquement ou moralement au mieux-être de toutes les femmes qui en sentent le besoin, C’est un plus pour notre société, il n’y a aucun doute là-dessus.

Micheline Rochette, Sainte-Foy