Le SRB et autres rêveries

Le projet d'un futur SRB est une autre rêverie collective qui ne peut que résulter en un gigantesque gaspillage de fonds publics.
Dans ce projet on décide, au cas où il y aurait un tramway un jour, de déplacer les infrastructures municipales en-dessous du trajet projeté. Rappelons que refaire ces installations (bonnes pour presque 100 ans) résultera en des centaines de millions $ gaspillés avant même d'avoir construit ou acheté quoi que ce soit.
Dans n'importe quel projet il faut susciter l'adhésion libre et volontaire en démontrant les avantages à utiliser ledit SRB; ici on choisit de dénigrer et faire la morale aux automobilistes... Une seule question demeure; combien d'autos seront finalement laissées à la maison?
Voyons donc les trois affirmations gratuites qui nous sont présentées: 
a- les voies isolées de la circulation automobile, au centre de la rue, enlèveront deux voies de circulation existantes et nécessaires; comment alors prétendre que cela améliorera la fluidité du transport public qui pourrait inciter à laisser l'auto à la maison?;
b- les quais d'embarquement, au centre de la chaussée, signifieront qu'à chaque arrêt les passagers devront circuler entre le trottoir et le centre de la chaussée. Pensons à la problématique du passage piétonnier entre Place Laurier et le CHUL. Allons voir ce qui se passe ailleurs, notamment le streetcar (tramway) au centre-ville de Toronto;
Quand les passagers monteront / descendront du SRB ils interrompront ainsi la circulation automobile sur les voies restantes; tout un impact favorable à la fluidité de la circulation visant à inciter les gens à laisser l'auto à la maison;
c- la priorité du SRB sur les autos; très peu crédible. La seule priorité qui pourrait être efficace serait celle accordée aux camions de pompiers qui mettent systématique les feux aux verts afin d'accélérer leurs déplacements. La conséquence est que toute la circulation s'arrête sur les rues transversales; pour les automobiles comme pour les piétons. Ce genre de priorité ne sera jamais mis en place pour un transport collectif...
Pour être véritablement efficace, le SRB (ou un tramway) devra être totalement hors rue. Cela signifie qu'il doit être souterrain, aérien ou sur des voies de circulation nouvelles en dehors de celles présentes actuellement. C'est la seule façon efficace d'offrir des déplacements rapides et finalement intéresser les gens à laisser leurs autos à la maison. Reste une autre question:
En avons-nous besoin, mais surtout en avons-nous les moyens?
Henry Jenkins, Québec