Le Soleil
Alors qu’il s’était formellement engagé à ce que l’élection de 2022 se tienne selon un mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire, le premier ministre François Legault se défile.
Alors qu’il s’était formellement engagé à ce que l’élection de 2022 se tienne selon un mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire, le premier ministre François Legault se défile.

Le scrutin proportionnel pour 2022

Mercédez Roberge
Mercédez Roberge
Autrice du livre Des élections à réinventer*
POINT DE VUE / En démontrant qu’il ne remplirait sa promesse électorale face à l’application d’un nouveau mode de scrutin en 2022, le premier ministre François Legault vient malheureusement d’accroître la perte de confiance de la population envers la démocratie.