«Le problème avec l’autoédition au Québec, c’est la Loi du livre (Loi sur le développement des entreprises québécoises dans le domaine du livre).»
«Le problème avec l’autoédition au Québec, c’est la Loi du livre (Loi sur le développement des entreprises québécoises dans le domaine du livre).»

Le problème avec l’autoédition, c’est la Loi du livre

Serge-André Guay
Serge-André Guay
Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys
Article réservé aux abonnés
POINT DE VUE / M. Luc J. Vigneault demandait dans une lettre ouverte «C’est quoi le problème avec l’autoédition?» Son témoignage de la recherche d’un éditeur transpire un manque flagrant de connaissance du monde québécois du livre, une situation qu’il partage avec la majorité des auteurs en quête d’une première édition. Le monde du livre ne brille pas par sa transparence et demeure refermé sur lui-même vue de l’extérieur.