Le Soleil
Le 24 juillet 1967, le président français Charles de Gaulle prononce son fameux «Vive le Québec libre!» sur le balcon de l'hôtel de ville de Montréal.
Le 24 juillet 1967, le président français Charles de Gaulle prononce son fameux «Vive le Québec libre!» sur le balcon de l'hôtel de ville de Montréal.

Le discours du général examiné sous la loupe de la politique étrangère

Point de vue
Point de vue
Le Soleil
La formule «Vive le Québec libre», plus que d'avoir concouru à l'affirmation nationale des Franco-Québécois, est intelligible selon le cadre de la politique étrangère du général de Gaulle. Elle appartient, selon l'expression consacrée à Maurice Vaïsse, à l'ère de la «parole libre» (1963-1969), phase de son mandat où le président de la Ve République s'adresse aux nations sensibles à sa rhétorique, en même temps qu'il manifeste sa dissidence concernant les questions d'ordre internationales.