L'Hôtel-Dieu de Québec

Le centre de dialyse de Montréal comparé à celui de Québec

POINT DE VUE / Un dialysé de Montréal mentionnait que le nouveau centre de dialyse de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont faisait penser «au temps de guerre vs le temps de paix»! Il existe un tel centre à l’Hôtel-Dieu de Québec.

Ce centre effectue de la recherche en néphrologie et est considéré expert en cette discipline. Le personnel médical et de soutien est très compétent et les soins prodigués aux patients sont excellents. Cependant, cet hôpital a quelque 300 ans d’âge et ressemble un peu à la «période de guerre». Quelques caractéristiques qui démontrent cela, à savoir : salles d’examens inexistantes, îlots à ciel ouvert empêchant une discrétion élémentaire, bruits ambiants parfois insupportables pour les patients, téléviseurs vieux d’une quarantaine d’années qui sont souvent brisés, un téléviseur pour deux patients, salle d’attente vétuste et inconfortable, fauteuils articulés qui ont fait leur temps et une déco qui est déprimante. Les patients passent en général quatre heures assis, branchés à des appareils qui ne sont plus récents, dans un environnement déprimant, mais qui reste agréable du fait du comportement professionnel du personnel infirmier et des préposés, sourire de rigueur.

On comprendra que le gouvernement ne veuille pas mettre de budget actuellement pour améliorer l’endroit, étant donné qu’un tel centre pourrait être aménagé au nouvel hôpital de L’Enfant-Jésus. Cependant, on a trouvé des sous facilement à Montréal et pas à Québec, ne serait-ce que pour améliorer certaines lacunes.