«Les ports de Mont­réal (photo), Vancouver et Halifax sont les plus vulnérables à la contrebande compte tenu du volume important de conteneurs qui y transitent annuellement», écrit Jean Baillargeon.
«Les ports de Mont­réal (photo), Vancouver et Halifax sont les plus vulnérables à la contrebande compte tenu du volume important de conteneurs qui y transitent annuellement», écrit Jean Baillargeon.

L’autre risque du projet Laurentia

Jean Baillargeon
Jean Baillargeon
Expert-conseil en communication et développement stratégique
POINT DE VUE / L’Agence d’évaluation des impacts du Canada prépare des consultations publiques à propos de son rapport préliminaire qui constate notamment que l’agrandissement du port de Québec, le projet Laurentia, contribuera davantage à polluer les quartiers environnants déjà saturés de contaminants toxiques.