Une messe sera célébrée un an jour pour jour après la tragédie ferroviaire qui a endeuillé la petite ville de Lac-Mégantic.

Lac-Mégantic : la solidarité coopérative a fait ses preuves

Lors d'une soirée du mouvement des coopératives funéraires tenues à Rouyn Noranda récemment, les membres du conseil d'administration et l'équipe du Centre funéraire coopératif du Granit ont reçu une longue ovation lorsqu'ils ont mérité le prix de personnalité de l'année décerné chaque année pour souligner la contribution exceptionnelle de coopérateurs.
À quelques jours du premier anniversaire de la tragédie de Lac-Mégantic, rappelons le rôle qu'à joué le Centre funéraire coopératif du Granit au fil des semaines qui ont suivi l'événement. Dès qu'ils ont pris connaissance de l'ampleur de la tragédie, les administrateurs de cette coopérative ont pris la décision d'assumer les frais des funérailles des victimes. Très spontanément, le mouvement coopératif tout entier s'est solidarisé derrière eux pour soutenir les familles. En quelques jours, 70 000 $ ont été recueillis dans le mouvement des coopératives. De cette somme, 60 000 $ ont été remis à la Coopérative funéraire du Granit, pour qu'elle puisse offrir gracieusement les funérailles aux familles endeuillées. Les familles de 19 personnes ont bénéficié des services de la coopérative.
Il était important de permettre aux familles de saluer le départ de leurs proches de façon digne et sans avoir à subir le fardeau financier des funérailles. Pour la Coopérative, ce soutien du mouvement lui permettait non seulement de couvrir une grande partie des frais engendrés par cette opération, mais également de s'assurer que les cérémonies soient à la hauteur des attentes des familles. Les coopérateurs et mutualistes qui ont contribué à cette collecte de fonds ont également fait don de 10 000 $ à la coopérative d'aliments naturels La Boîte verte, qui était située dans la zone sinistrée. Encore aujourd'hui, le Centre funéraire coopératif du Granit continue de soutenir les familles endeuillées par son groupe de soutien au deuil.
Si le réseau des coopératives funéraires a tenu à lui décerner un prix pour son geste, c'est aussi pour rappeler que notre mouvement s'est édifié sur des élans de solidarité. L'entraide est souvent le meilleur baume pour apaiser la tristesse. Cette mobilisation du réseau témoigne du fait que les valeurs portées par le mouvement coopératif et mutualiste savent se traduire en actions.
Réjean Laflamme, président
Fédération des coopératives funéraires du Québec