Certains médecins de famille vaccinent leurs patients, mais est-ce la meilleure façon de procéder? se demande l'auteure.

La vaccination, un acte médical?

La saison grippale frappe à nos portes et plusieurs personnes se posent la question : «Devrais-je recevoir mon vaccin antigrippal cette année?»
À cette question, j'ajouterais : «Qui devrait me vacciner cette année, une infirmière ou un médecin?» Parce que oui, au Québec, certains médecins de famille vaccinent leurs patients, mais est-ce la meilleure façon de procéder? Est-ce qu'un médecin sait mieux délimiter un deltoïde qu'une infirmière? Est-ce qu'une infirmière est moins habilitée à vacciner qu'un médecin? Pourquoi certains médecins de famille vaccinent-ils annuellement leur population, et ce, de façon massive? Serait-ce lié à une pénurie d'infirmières en santé communautaire?
Dans le contexte de rigueur budgétaire dans lequel le gouvernement Couillard nous plonge actuellement, j'ai du mal à assimiler certaines choses. Je trouve inacceptable qu'un professionnel payé à l'acte charge à l'État un tarif pour lequel les Québécois paient déjà par leurs impôts. En tant que société, avons-nous vraiment les moyens de nous payer doublement ce service? Pendant que des campagnes de vaccination font surface partout au Québec, certains voltigent d'une clinique sans rendez-vous à une autre, à la recherche d'un médecin voulant bien les rencontrer, puisque le leur n'est pas disponible cette semaine : il fait de la vaccination. Pendant que certains médecins immunisent leurs patients, actes qu'ils devraient déléguer, qui exerce la médecine?
Il ne s'agit pas seulement d'un enjeu financier, mais d'une distribution inefficace des ressources humaines que forment les professionnels de la santé, un enjeu lié à l'accès aux soins. Afin d'atteindre l'objectif de M. Barrette que chaque Québécois ait accès à un médecin de famille, encore faut-il que les professionnels de la santé apprennent à déléguer. Qu'on s'entende, j'ai un énorme respect pour mes collègues médecins, mais j'ai aussi à coeur l'accessibilité à notre système de santé.
Pour connaître les endroits où la vaccination est offerte gratuitement, une liste est disponible, selon les régions, à l'adresse suivante : goo.gl/UzSoCy. Une infirmière de votre CLSC peut également vous renseigner à ce sujet.
Émilie Gendron, infirmière clinicienne, Lévis