Le Soleil
«Il y a toujours eu un déficit démocratique important au Québec avec le mode de scrutin majoritaire uninominal à un tour qui est le nôtre depuis 1792», écrivent les signataires de la lettre.
«Il y a toujours eu un déficit démocratique important au Québec avec le mode de scrutin majoritaire uninominal à un tour qui est le nôtre depuis 1792», écrivent les signataires de la lettre.

La réforme électorale pour ne pas retourner à l'anormal

Collectif
Collectif
Le constat est unanime. La profonde crise qui nous frappe actuellement doit être une occasion de bâtir le Québec de demain sur de nouvelles bases, sociale, économique et démocratique. Parmi les chantiers à entreprendre ou à poursuivre, la réforme du mode de scrutin tient une place importante. À la veille du caucus présessionnel de la Coalition avenir Québec et du début d'une nouvelle session parlementaire, nous réaffirmons que cette réforme ne peut plus attendre.