L’auteur a participé mercredi à la Commémoration citoyenne de la tragédie de la Grande Mosquée de Quebec a l’Église Saint-Mathieu.

Journée de la différence

POINT DE VUE / Ce 29 janvier fut un jour doublement spécial. Levée du corps à 4h, lecture des pages que vous lisez présentement. Puis, je pars de chez moi vers 5h30 pour un point de rendez-vous avec mon transport, direction A&W, Beauport. Le groupe AGIR y tenait un déjeuner au profit de «Bell cause pour la cause».

Des dépliants et des livres en santé mentale sont étalés sur une table. Mon acolyte de musique qui m’accompagnait alors discute avec des gens, y établit des contacts solides, autour d’un café et d’un jus d’orange servis par le personnel, coiffé d’une tuque de circonstances que ma députée, dont je tais le nom, mais que l’on peut deviner (un indice : coton ouaté!), ne désavouerait pas.

À midi, détour par le parc Colbert, chez mon imprimeur, pour y prendre les quatre premiers exemplaires du roman que je lancerai au Mot de Tasse, le 30 avril. De là, je grimpe Chanoine-Scott, jusqu’à la Grande Mosquée, théâtre de la tragédie survenue trois ans plus tôt, jour pour jour. Le jour caritatif pour la santé mentale tombant en cet anniversaire, qui l’eut cru?

Coïncidence? Pas pour moi! Juste des signes du destin. Voyez vous-même. Ma drôle de sensation d’entrer en ces lieux se dissipe rapidement au contact (chaleureux) des fidèles, M. Benabdallah en tête. On dialogue fraternellement, de bon cœur. Une thématique parallèle à mes préoccupations se dégage. De même qu’avec le catholicisme. Ibraïm m’explique sa foi avec respect et gentillesse.

Et je m’ouvre à eux sur ma santé mentale. Pas trop, les flics se tenant tout près, pas des hommes en blanc, mais tout comme, me ramenant à l’esprit les portes tournantes relatées l’été dernier. Je jase toutefois avec eux. Mosaïque socioreligieuse presque impensable, il y a 50 ans.

On dit «qui s’assemble se ressemble». Mais aussi, qu’il faut une exception pour confirmer la règle. Ç’aura été Bell cause pour «les» causes, journée de la différence!