Je ne crois plus au tramway

POINT DE VUE / Plus je lis sur le sujet, plus je crois que le tramway est voué à l’échec.

Je me disais impartiale, même favorable au choix du tramway, me disant que la Ville avait dû faire ses devoirs et qu’elle avait probablement pris la bonne décision. Par contre, le projet est parti tout croche depuis le début, avec de mauvaises décisions, sans considération pour les inquiétudes des citoyens. Je crois maintenant que la Ville s’est tiré dans le pied dès le début et n’aura jamais l’acceptation sociale, ce qui est essentiel quand on dépense l’argent des contribuables sur une échelle aussi gigantesque. Ils ont été manipulateurs face à l’opinion publique. Le métro est une vraie option. Ils ne l’avoueront jamais, mais ils n’ont pas fait leurs devoirs dès le début.

L’orgueil et l’arrogance de ces messieurs va nous mener dans un gouffre financier, va augmenter nos taxes et, plus important, n’atteindra pas l’objectif visé de réduire le trafic sur nos routes. Quand j’entends Rémy Normand dire que le tramway n’a pas besoin de se rendre à l’édifice de Revenu Québec car, de toute façon, les employés ne prennent pas le transport en commun... n’est-ce pas là le but du tramway? Inciter les gens à prendre le transport en commun pour désengorger les routes? Ce n’est pas ça qu’ils nous rentrent dans la tête à coup de massue depuis le début? Il se contredit d’une façon grotesque.

Et dire que le tramway serait vide en dehors des heures de pointe s’il passait à Revenu Québec... Bravo, bel argument! Encore là, s’il était plein aux heures de pointe, n’est-ce pas ça qui enlèverait des voitures sur la route? Au moins, il y aurait des usagers aux heures de pointe. Maintenant qu’ils seront toujours vides, ces arguments ne tiennent tout simplement pas la route.

Et d’entendre M. Normand dénigrer le processus démocratique qu’est la pétition de plus de 2000 noms des employés du ministère du Revenu... C’en est trop, je n’y crois plus, à ce projet. Je ne crois plus à cette administration paternaliste et déconnectée des citoyens, arrogante et insensible. Au plus vite les élections.