Ismaël Saïdi, créateur de la pièce Djihad

Je ne comprends pas

J'avoue ne pas comprendre la réaction des gens de Québec en ce qui a trait à cette pièce de théâtre, Djihad, qui nous invite à ouvrir nos ornières sur une réalité avec laquelle il nous faut composer.
Comme c'est étrange cette peur qui n'a pas lieu d'être. Il faut croire que nous avons une sensibilité particulière pour que des gens «en autorité» considèrent ce que nous pouvons voir et entendre. Pourtant nous avons un sens tout aussi critique que nos biens-pensants, n'est-ce pas? Personnellement, je suis un croyant, un chrétien et je n'ai pas à avoir peur de l'autre qui se présente à moi avec ses manières de voir et de penser. Pour moi, il est dans notre intérêt d'écouter ce que l'autre a à dire, d'autant plus qu'il peut m'apprendre beaucoup sur lui... et sur moi. Cette peur maladive n'a pas lieu d'être.
Denis Chouinard, Québec